PÉTITIONS

Pas une mais trois pétitions à signer!

1- La pétition nonukes.be

La pétition n’est pas encore en ligne* mais nous vous proposons de vous inscrire via ce formulaire pour que nous puissions vous avertir aussitôt qu’il sera possible de la signer.

Je souhaite aussi être informé-e des autres actions de la campagne (réponse obligatoire):
ouinon

*Pourquoi ?

Une pétition pour le retrait des armes nucléaires de Belgique et refuser leur modernisation est bien prévue. Avec 25.000 signatures (« belges ») pour objectif, afin de pouvoir l’utiliser dans le cadre de la nouvelle loi belge qui permet d’interpeler le parlement et de proposer une modification de loi, si certains critères sont remplis.

Or l’interface que le parlement doit mettre en ligne pour permettre la signature valable d’une telle pétition n’est pas encore active. La seule alternative respectant les critères serait une pétition papier mais vu les circonstances, faire circuler et surtout faire signer une pétition papier, devant rassembler minimum 25.000 signatures, n’est pas possible dans l’immédiat. C’est pourquoi nous vous demandons de vous inscrire via le formulaire ci-dessus, merci pour votre compréhension.

 

2- La pétition pour une Europe sans armes nucléaires

 

Pour une Europe sans armes nucléaires

À l’occasion de la 75e commémoration des bombardements nucléaires d’Hiroshima et de Nagasaki, nous, les signataires, joignons nos voix à celles des survivants et appelons nos concitoyens, les politiciens et les gouvernements à faire de l’Europe, de toute urgence, une zone exempte d’armes nucléaires.

Nous appelons les gouvernements européens à:

  • mettre fin à la modernisation de toutes les armes nucléaires.
  • mettre fin au partage nucléaire.
  • signer et ratifier le Traité sur l’interdiction des armes nucléaires (TIAN).

3- La pétition – appel aux neuf États nucléaires

 

Aux : Présidents, Premiers Ministres et décideurs de Chine, France, Inde, Israël, Corée du Nord, Pakistan, Russie, du Royaume-Uni et des États-Unis

Nous, les gens de bonne volonté, de tous horizons, vivant sur tous les continents et professant des croyances et des religions différentes, attirons votre attention sur la menace d’une guerre nucléaire totale qui peut éclater très facilement soit en raison des actions délibérées de tout État doté d’armes nucléaires, soit en raison d’une erreur involontaire, humaine, technique ou autre.

Nous constatons que le seuil d’utilisation des armes nucléaires dans le cadre d’attaques limitées ou à grande échelle a récemment été considérablement abaissé, amenant le monde entier au bord d’un Armageddon nucléaire.

De nombreux responsables militaires et civils de haut rang, politiciens et experts parlent ouvertement de la possibilité d’utiliser des armes nucléaires lors d’une première attaque contre n’importe quel pays sous de nombreux prétextes, à l’aide de charges nucléaires à faible ou à haut rendement.

En fait, les États-Unis se sont retirés d’un certain nombre de traités et d’accords assez connus et utiles sur le contrôle des armes nucléaires, pour des raisons douteuses et en donnant des explications illogiques.

Les véhicules de livraison d’armes nucléaires sont de plus en plus sophistiqués, plus rapides et plus précis. Ils résultent d’une combinaison dangereuse d’armes englobant des armes nucléaires stratégiques et tactiques avec des moyens de défense antimissile et des capacités conventionnelles, et avec la possibilité de placer des armes de frappe dans l’espace, y compris des systèmes de défense antimissile et des armes antisatellites.

De nombreux exercices militaires qui, auparavant, avaient été menés à l’aide d’armes classiques, se transforment progressivement en exercices utilisant des armes nucléaires factices.

Les experts en armes nucléaires estiment que lors d’une première attaque nucléaire massive, au moins 34 millions de personnes périront immédiatement et 57 millions de personnes subiront de multiples blessures et heurts qui provoqueront d’horribles douleurs, souffrances, maladies dues aux radiations et la mort. En outre, divers types d’infrastructures, de flore et de faune, de centrales nucléaires, de ressources en eau – y compris l’eau potable et les barrages hydroélectriques – seront fortement endommagés ou complètement détruits par d’énormes tempêtes de feu, une vaste contamination nucléaire, de puissantes explosions et des tremblements de terre.
Mais ce n’est que l’impact immédiat. L’hiver nucléaire qui serait créé par une guerre nucléaire, même limitée, menacerait toute l’humanité de famine et d’autres menaces mortelles.

Nous, qui avons volontairement signé cet appel, vous exhortons, en tant que dirigeants des neuf nations nucléaires, à prendre les mesures suivantes en 2020 :
Premièrement, en tant que premier pas menant à un désarmement nucléaire complet et irréversible à l’échelle mondiale, vous vous engagez à ne pas utiliser et à dénoncer tout type d’utilisation d’armes nucléaires lors d’une première frappe contre une nation à n’importe quel moment.

Deuxièmement, signez et ratifiez le Traité sur l’interdiction des armes nucléaires, avec l’engagement ultérieur spécifié dans le point suivant.

Troisièmement, vous vous engagez à démanteler, de manière irréversible, toutes les armes nucléaires au plus tard le 6 août 2045 ou avant – par les neuf États dotés d’armes nucléaires, selon des étapes soigneusement calibrées et au moyen de mécanismes d’inspection bien développés et mutuellement acceptables, à condition que tous les États dotés d’armes nucléaires suivront ce modèle simultanément et honnêtement.

Vous pouvez aussi afficher votre opinion et participer aux autres actions de la campagne !

 

Nous invitions les associations et personnalités politiques, culturelles, scientifiques, etc., qui ne l’ont pas encore fait, à signer l’appel de la coalition.

Merci pour votre participation et soutien.

Share this Page