La Coalition condamne l’intention du gouvernement des États-Unis d’effectuer de nouveaux essais nucléaires.

/ mai 26, 2020/ #nonukes.be, Coalition belge contre les armes nucléaires

COMMUNIQUÉ : La Coalition belge contre les armes nucléaires condamne l’intention du gouvernement des États-Unis d’effectuer de nouveaux essais nucléaires.

Samedi 23 mai, le Washington Post rapportait que l’administration Trump envisageait à nouveau de mener un ou des essais nucléaires. Ce qui aurait été discuté lors d’une réunion du Conseil de sécurité le 15 mai. Si les États-Unis persistent, ce serait le premier essai nucléaire depuis 1992. Ce qui relancerait la course aux armements nucléaires et menacerait la non-prolifération. La Coalition belge contre les armes nucléaires est donc très préoccupée par cette situation.

Cette situation alarmante au sein du Conseil de sécurité vient s’ajouter à une série de décisions tout aussi inquiétantes et récemment prises par les États-Unis. Après leur retrait unilatéral de l’accord sur le nucléaire avec l’Iran, après leur retrait du traité INF ou le fait qu’ils n’aient pas répondu aux appels répétés pour une prolongation du nouveau traité START, l’administration Trump semble désormais également prête à torpiller le traité interdisant les essais nucléaires (TICE), dont la Belgique est partie prenante. Ce tandis que les relations avec la Russie se sont encore détériorées suite au retrait US de l’accord « Ciel ouvert ». Pratiquement tous les accords bilatéraux sont menacés ou dénoncés. Une nouvelle guerre froide est bien en cours.

 “Un essai nucléaire mené par l’administration Trump franchirait une ligne qu’aucun pays ne pensait que les États-Unis franchiraient jamais et constitue une menace pour la santé et la sécurité de tous les peuples“, a déclaré Beatrice Fihn, directrice de l’ICAN. Aujourd’hui encore, de nombreuses victimes continuent de souffrir des effets des essais nucléaires effectués par le passé.

La Coalition belge contre les armes nucléaires appelle donc le gouvernement belge à condamner ce projet du gouvernement États-unien et à exhorter son allié à remplir ses obligations en vertu du traité de non-prolifération et à l’inciter à ratifier enfin le TICE. Par ailleurs, la Coalition belge contre les armes nucléaires appelle également la Belgique à signer et ratifier le Traité d’interdiction des armes nucléaires (TIAN).

Share this Post