Envoyez un e-mail à Premier Michel

Monsieur le Premier ministre,

Monsieur le Vice-premier ministre,

Cette année, des négociations pour la création d'un nouvel instrument juridique pour interdire les armes nucléaires seront organisées. Les négociations ont commencé le 27 mars 2017 à New-York et ont repris ce 15 juin.

Pourqoi est-ce que la Belgique doit soutenir l’interdiction des armes nucléaires?

  • Parce qu’une très large majorité de la société belge et mondiale le demande. Pas moins de 123 États membres des Nations Unies soutiennent ce processus de négociation ;
  • Parce que la Belgique s’est engagée dans l’accord de gouvernement à « soutenir toutes les initiatives internationales qui tendront à instaurer une interdiction, ou à tout le moins un meilleur contrôle, des systèmes d’armes à portée indiscriminée » ;
  • Parce que la Belgique est membre du Traité de non-prolifération (TNP), qui prévoit dans son article 6, l'obligation de négocier de bonne foi pour le désarmement nucléaire total ;
  • Parce que les armes nucléaires sont extrêmement dangereuses. Les tensions internationales croissantes entre États dotés d'armes nucléaires et la modernisation actuelle des arsenaux nucléaires augmentent encore plus la probabilité d'une explosion nucléaire délibérée ou accidentelle qui aurait des conséquences humanitaires catastrophiques.
  • Pour ces raisons, je me permets d’insister pour que la Belgique participe à ces négociations multilatérales, comme le fera notre voisin les Pays-Bas.

    Dans l’espoir de voir et de lire la position belge par rapport à ces négociations évoluer, je vous prie, Monsieur le Premier ministre, Monsieur le Vice-premier ministre, d’accepter mes respectueuses considérations.

    Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail